Interreg POCTEFA RESMED CMYK

Présentation du projet RESMED - Réseau de réserves marines et gestion intégrée des zones côtières transfrontalières Méditerranéennes

 

Qui est impliqué dans le projet RESMED ? 

RESMED est un projet Interreg-POCTEFA porté par l’Université de Barcelone. Le professeur Bernat Hereu en est le responsable et coordinateur. Le partenaire associé est l’Université de Perpignan au travers du laboratoire CEFREM et dont le responsable français est le professeur Philippe Lenfant. Les autres partenaires associés sont des institutions administratives (Direction générale de la pêche et des affaires maritimes de Catalogne, Département du territoire et de la durabilité catalan, Observatoire Français pour la biodiversité et Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales) et des aires marines protégées (le Parc Naturel de Cap Creus, le Parc Naturel du Montgri, des îles Mèdes et des marais du Baix Ter, le Parc Naturel Marin du Golfe du Lion, et la Réserve Naturelle Marine de Cerbère/Banyuls).

 

Quel est le contexte et quels sont les enjeux du projet  ?

Le projet RESMED est avant tout un projet favorisant les échanges et l’intégration d’un grand nombre d’acteurs du milieu marin de part et d’autre de la frontière (pêche, plongée, gestionnaires et citoyens) pour une meilleure gestion du patrimoine naturel franco-catalan. Le projet RESMED vise à améliorer la qualité des écosystèmes et de la biodiversité associée en concevant et en mettant en œuvre des actions de conservation et de gestion qui incluent tous les habitats essentiels utilisés par les espèces aillant différents cycles de vie, à l'échelle régionale transfrontalière. Ceci s’explique par le contexte particulier des Aires Marines Protégées au niveau transfrontalier car elles sont soumises à des administrations différentes qui par conséquent, ont des modes de gestion différents sur un territoire considéré comme une unité écologique homogène (continuum d’habitats). A l’échelle de cette région écologique, des échanges de larves, de juvéniles et d’adultes de plusieurs espèces peuvent avoir lieu entre les AMP et/ou les zones adjacentes. A l’issue du projet, des mesures de gestion intégrant des réglementations spatiales concernant la pêche et les autres usages du milieu au niveau transfrontalier seront proposées en vue d’améliorer l’efficacité de la gestion et de l’utilisation des ressources, de même que les services écosystémiques. Un diagnostic de l’état de conservation de plusieurs espèces sera fait, ainsi que des suivis sur leurs déplacements et de l’utilisation faite des habitats essentiels tout au long de leur cycle de vie.

 

Quelles sont les espèces cibles ?

Les espèces retenues sont des espèces emblématiques avec une haute valeur économique : la dorade (Sparus aurata), le canthare (griset ou dorade grise – Spondyliosoma cantharus), le loup (Dicentrarchus labrax), le denti (Dentex dentex), la grande rascasse (Scorpaena scrofa), le barracuda (Sphyraena viridensis), le mérou brun (Epinephelus marginatus) et la langouste (Palinurus elephas). Les données anciennes seront complétées par des recensements visuels en plongée, l’aide de la science participative (pêcheurs professionnels, de loisir et centres de plongée), le suivi des prises commerciales et récréatives, et de la télémétrie acoustique (système de détection d’un individu via un transmetteur inséré généralement dans l’individu et envoyant un signal unique codé à un receveur).

 

A2 bara

Barracudas (Sphyraena viridensis)

 

La finalité de RESMED est donc de proposer des protocoles de gestion communs au sein des AMP et également pour l’activité de pêche. Ces mesures, si elles sont retenues, pourront à l’avenir, être mises en œuvre dans d’autres zones de la Méditerranée dans un but de préservation du patrimoine naturel et des ressources marines.

Pour en savoir plus et rester au courant de toute l'actualité, vous pouvez consulter les différents réseaux sociaux et le site web du projet :

Pour toute question ou renseignement sur le projet, vous pouvez nous contacter sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Liste des clubs de plongée partenaires : 

Aquatile à Argelès
Archipel plongée à Argelès
Argelès Plongée à Argelès
PlongéeBleue à Banyuls
Aquablue Plongée à Banyuls
Rédéris Plongée à Banyuls
Aloès Plongée à Cerbère
Plongée Cap Cerbère à Cerbère
Centre d'Activité Plongée Port-Vendres à Port-Vendres
Lagune Plongée à St-Cyprien

 

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne- France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activitéséconomiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire.

Informations supplémentaires