HYDRO-USHUAIA (2017-2020). « Dynamique des particules dans le chenal de Beagle et la baie d’Ushuaia ». La ville d’Ushuaia est située au fond d’une baie, qui est étroitement connectée au canal de Beagle. Avec ses 100 000 habitants, une activité industrielle, un trafic maritime intense, et le fait que les effluents urbains et industriels sont rejetés dans la baie sans aucun traitement, la baie d’Ushuaia est un site très anthropisé où sont observés des événements d’hypoxie. En l’absence de données adéquates, l’étude simultanée de l’hydrologie, de la nature des particules en suspension, de la courantologie et du transport particulaire dans la baie d’Ushuaia et le canal de Beagle apparaît comme une priorité pour mieux appréhender le devenir des rejets en matière particulaire de la ville d’Ushuaia et des fleuves locaux et leur impact sur l’hydrologie et la turbidité des eaux de la baie. Les objectifs de ce projet sont donc de mettre en place, en collaboration avec un collègue (Jacobo Martìn) du Centre Austral d’Étude Scientifique (CADIC-CONICET) d’Ushuaia, une reconnaissance saisonnière des conditions hydrologiques et courantologiques dans la baie d’Ushuaia et le Canal de Beagle, afin de mieux documenter et comprendre les caractéristiques et la dynamique des masses d’eaux et du matériel particulaire d’origines diverses (apports fluviaux, rejets urbains, érosion du sédiment) dans cette zone.
Chercheurs impliqués: Xavier Durrieu de Madron, CEFREM (co-PI), Jacobo Martin, CADIC-CONICET, Ushuaia.

ushuaia

Informations supplémentaires