Actualités

Avis de soutenance de thèse - Loic Houpert

Loïc Houpert soutiendra sa thèse  le jeudi 12 décembre à 9h30 dans l'amphi 5 du bâtiment U.

Titre de la thèse :

Contribution to the Study of Transfer Processes from the Surface to the Deep Ocean in the Mediterranean Sea using in situ Measurements.


Résumé de la thèse:


La Méditerranée a été reconnue comme particulièrement sensible au changement climatique. De nombreuses interactions et rétro-actions entre l'océan, l'atmosphère et les surfaces continentales jouent un rôle proéminent dans le climat et les écosystèmes, et qui font de la région Méditerranée un unique et complexe système couplé, où la réponse des écosystèmes marins aux changements climatiques et anthropiques est attendue comme étant plus rapide que dans l’Océan planétaire.
Les résultats de cette thèse sont issus essentiellement de mesures in-situ : navires, flotteurs-profileurs, « gliders » (planeurs sous-marin), mouillages et bouée de surface. Nous présentons une nouvelle climatologie de la couche de mélange, de la pente de la thermocline et du taux de stockage de chaleur associé, en Méditerranée à partir de plus de 140 000 profils recueillis entre 1969 et 2012. Une grande partie de ce travail de thèse porte aussi sur les formations d'eaux denses, véritables «engrenages du tapis roulant océanique », dans le Golfe du Lion. Après avoir étudié la variabilité saisonnière et inter-annuelle de la convection profonde en haute mer, ainsi que ses impacts sur les masses d'eaux profondes, nous nous intéresserons aux plongées d'eau dense côtière, et particulièrement à leurs interactions avec le processus de convection profonde.

Laboratoire de recherche :

CEFREM UMR5110

Directeurs de thèse :

Xavier Durrieu de Madron (DR CNRS, CEFREM) & Pierre Testor (CR CNRS, LOCEAN, Paris)

A. CRISE, Directeur de Recherche, OGS (Trieste)

Rapporteur

G. REVERDIN, Directeur de Recherche CNRS, LOCEAN (Paris)

Rapporteur

F. D’ORTENZIO, Chargé de Recherche CNRS, LOV (Villefranche-sur-Mer)

Examinateur

C. ESTOURNEL, Directeur de Recherche CNRS, LA (Toulouse)

Examinateur

P. RAIMBAULT, Directeur de Recherche CNRS, MIO (Marseille)

Examinateur

C. NAHUM, Chargé de Recherche, DGA/DS/MRIS (Bagneux)

Examinateur

X. DURRIEU DE MADRON, Directeur de Recherche, CEFREM

Directeur de thèse

P. TESTOR, Chargé de Recherche CNRS, LOCEAN (Paris)

Co-directeur de thèse

Avis de soutenance de thèse - Marion Stabholz

Ecole doctorale 305 «Energie Environnement »

AVIS DE PRESENTATION DE TRAVAUX

EN VUE DE L’OBTENTION DU DOCTORAT

 

Madame STABHOLZ Marion soutiendrajeudi 5 décembre 2013 à 10h – à l’Amphi V de l’Université de Perpignan Via Domitia, un doctorat spécialité : Océanologie



TITRE DE LA THESE:

Impacts d'évènements météo-océaniques sur la dynamique de la matière organique particulaire dans le Golfe du Lion (N-O Méditerranée)



  1. RESUME :

Les plongées d'eaux denses hivernales formées sur le plateau continental (cascading) et dans le basin (convection) sont des phénomènes bien connus d'échange de matière entre la zone côtière et le domaine profond en Méditerranée nord-occidentale. Cependant, leur impact sur la dynamique de la matière organique particulaire reste méconnu, en particulier dans la partie profonde du Golfe du Lion. L'objectif de cette thèse était de caractériser l'influence de ces phénomènes sur les flux de matière organique particulaire et sur les caractéristiques des sédiments profonds. Alors que les évènements de cascading exportent vers le basin du matériel particulaire du plateau continental ayant une origine plutôt terrestre, les évènements de convection profonde génèrent de très forts courants de fond capables de remobiliser et redisperser de grandes quantités de matière organique particulaire par resuspension du sédiment. Ce dernier point rend difficile l'enregistrement sédimentaire des évènements de cascading, d'autant que l'hétérogénéité naturelle des sédiments profonds masque la signature géochimique potentiellement laissée par la résultante des apports de matériel particulaire associées au cascading.



Directeur de thèse

M. Serge HEUSSNER, Professeur, M. Philippe KERHERVE, MCF à l’Université de Perpignan Via Domitia et M. Miquel CANALS, Professeur à l’Université de Barcelone, Espagne

Laboratoire où la thèse a été préparée : CEFREM - UPVD

Le jury sera composé de



M. MIQUEL CANALS

Professeur – Université de Barcelone, Espagne

M. XAVIER DURRIEU DE MADRON

Directeur de recherche CEFREM Université de Perpignan Via Domitia

M. SERGE HEUSSNER

Directeur de rechercheCEFREM Université de Perpignan Via Domitia

Mme CATHERINE JEANDEL

Directeur de recherche – LEGOS - Toulouse

M. PHILIPPE KERHERVE

MCF – CEFREM Université de Perpignan Via Domitia

M. CHRISTOPHE RABOUILLE

Directeur de recherche LSCE/IPSL – Gif-sur-Yvette

M. OLIVIER RADAKOVITCH

MCF-HDR Université Aix Marseille

Avis de soutenance de thèse - France Pattier

France Pattier sous la direction de Lies Loncke soutinedra sa thèse le mercredi 4 décembre à 13h45 dans l'amphi 5 au bât U.

TITRE DE LA THESE:

Analyse et fonctionnement des sorties de fluide et glissements de la marge transformante Guyane-Surinam (plateau de Demerara). Couplages avec la structure de la marge

RESUME :

Le plateau de Demerara est une marge dite "transformante" ,car sa formation est issue d'un décrochement intra-continental, caractérisé par une transition océan-contient étroite et abrupte, correspondant à une absence de butée de pied (=bord distal libre). Ce plateau est affecté par un complexe glissé de plus de 80km de long sur 500 m d'épaisseur. Les glissements qui composent ce complexe se sont produits à différents périodes et de façon globalement rétrogressive.

Une autre catégorie d'objet est présente sur le plateau : des structures liées à des échappements de fluides ("pockmarks"). Ces structures ont été subdivisé en 3 types: les 2 premiers types étant des pockmarks commun et les troisièmes liés à la dissociation d'hydrates de gaz. Nous pensons que la géométrie particulière de ces marges (bord distal libre) permettant l'affleurement de certain niveaux de décollement associées à des surpressions de fluides ont pu faciliter le déclenchement des glissements.

Le Cefrem participe à l'expedition 346 du programme IODP

Mercredi 18 septembre à 13h55

 
nous aurons une liaison vidéo en direct avec le Joides Resolution, le navire de forage du programme scientifique international IODP*, actuellement en Mer de Chine et Mer du Japon pour un programme d'étude de l'évolution de la mousson en Asie.
Nous communiquerons avec Maria-Angela Bassetti, enseignante-chercheure au CEFREM, et avec l'équipe embarquée, qui nous présenterons en direct les travaux en cours à bord du navire, dansles différents laboratoire et sur le pont.
 
La visioconférence, ouverte à tous,  se déroulera en salle Guitton, à l'entrée du campus (légèrement à droite en arrivant de l'Avenue P. Alduy, accès à la salle par le premier étage.
 
Merci d'arriver à 13h55 précisément. 
 
 
 
* Pour en savoir plus sur le programme IODP, la participitaion française et européenne à ce programme, et la campagne "Asian Monsoon":
 
 

Maria-Angela Bassetti Maître de Conférences CEFREM-UPVD a participé à la campagne scientifique n°346 du programme IODP (Integrated Ocean Drilling Program) qui a debuté à Valdez, Alaska, le 29 Juillet 2013.

JoydesJoydes2

MA1MA2

Les autres photographies sont disponibles sur le lien suivant : Site Web IODP exp 346

 Informations sur la mission : Expedition 346

Le CEFREM a dirigé la campagne scientifique IGUANES au large de la Guyane et du Surinam

Présentation-Iguanes-UPVDall

Lies Loncke Maître de Conférences CEFREM-UPVD a dirigé la campagne scientifique
à la mer intitulée « IGUANES » : Instabilités et fluides GUyANE et Surinam. V. Gaullier était coporteuse
de projet et C. Sotin, B. Hebert, F. Pattier, M. Mercier de Lépinay ont représenté le
CEFREM à bord. Cette campagne a été réalisée en collaboration avec l’Ifremer de Brest, les
universités d’Antilles‐Guyane, de Brest, Grenoble et Toulouse et l’équipe était constituée de
19 enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs et techniciens.
Elle s’est déroulée du 27 avril au 22 mai 2013 au large de la Guyane et du Surinam à
bord du navire océanographique de l’Ifremer, l’Atalante. Elle fait suite à la valorisation
scientifique de la campagne GUYAPLAC (programme d’extension raisonnée du plateau
continental – piloté par W. Roest d’Ifremer) réalisée en 2003, qui a permis de découvrir au
large de la Guyane des systèmes de glissements sous‐marins géants associés à des
échappements de fluides en fond de mer.
Cette nouvelle campagne a été dédiée à l’exploration scientifique des marges (zones sousmarines
situées au bord des continents) Guyane et Surinam et à la compréhension des
interactions entre glissements sous‐marins, circulation de fluides (eau, gaz) et structure de la
marge.

Le programme d’acquisition s’est articulé en 3 grandes phases (voir Fig.1) :
- Cartographie haute résolution de la bathymétrie (relief sous‐marin) de la partie sud du
plateau de Demerara, avec acquisition sismique (reconnaissance des couches
sédimentaires en sous‐sol) des systèmes de glissements et sorties de fluides
- Carottage et mesure du flux de chaleur le long des sorties de fluides pour déterminer
l’origine des fluides (eau ou gaz ?) ; dépôt d’un appareil de mesure de courantologie
et turbidité à 3000m de fond (prévu pendant un an en fond de mer)
- Exploration de la structure générale de la marge au large du Surinam et de la
Guyane

Présentation-Iguanes-UPVD

 Figure 1 : Carte sous-marine avec position des travaux réalisés pendant IGUANES.

 

Informations supplémentaires